Why do yoga?

IMG_20170426_120910-1

As I prepare the class outline for Sunday’s yoga practice at my friend’s Fitness Boot Camp, thought seeking in my new Sea Glass Inner Fire Capris, I think about the benefits yoga has brought me and how I could convey this message to these participants who may be at their first experience.

And so, I decided to address the idea that “yoga isn’t for me”, or the misconception of “I’m not flexible enough to do yoga”. From newbies to all-time practitioners, I think that these messages are essential to any level of practice.

First off, yoga is not a sport, not a competition, never a place to compare yourself to others and certainly not just about flexibility! As Judith Hanson Lasater says, “Yoga is not about touching your toes; it’s about what you learn on the way down”. Many will at first be attracted to yoga for the physical benefits, including weight loss, better digestion, toned body, improved flexibility and reduced back and muscle pain. However, there is a lot more to discover…

Secondly, just because you can reach your toes, bend backwards or do the split, does not mean that you are an excellent yogi, nor should this be the goal of practicing yoga. The ability to notice your physical Self and to simply observe what is going on inside your body is a first step in the right direction. As I have written before, in the Power of Practice, “Only by knowing where you stand can you move forward”, then, you can start making changes in your life, starting by yourself, your behavior.

Finally, sure, yoga may not be for you. Perhaps you are unable to slow down, take a break and sit, or maybe you find it a waste of time or an unrealistic approach to life. Well then that might be the exact reason why you should give it a try! There are such a variety of styles of yoga now, from a restorative practice to a high intensity vinyasa or flow, from a yin to power yoga, anyone can find something to enjoy. Ultimately, which ever the path you choose, the goals are the same: to find your Self, to bring focus in your life, to be a better person, to judge less, to lead a healthier happier life, to bring more awareness into your daily lives, and so much more.

Namaste

 

Shop Inner Fire Apparel online at Amazon.ca or via this link : http://45.gs/v3gp2 Obtain 15% off your purchase when you enter VEROYOGA discount code. Enjoy!

Follow the Luminous Path

We all have one. We might have walked on it in the past and since stepped off. We can come back to it and hop back on the track.

This Path is your own to draw out and follow as only you can choose to fill your life with what you want to see in it.

Image associée

So today I invite you to be bold, to wake up the child in you, its kindness, its energy and curiosity in all things.

Open your heart to a world of possibilities and explore what it means to live in full expression of yourself (jivan mukti).

Take the step back on the luminous path, explore your life and the world, renew and strengthen relationships and friendships, reach towards Pure Potentiality.

Namaste.

 

On récolte ce que l’on sème

what-you-feed-growsAvez-vous déjà entendu la citation suivante : « what you feed grows, what you starve dies », ce qu’on alimente grandi, ce dont on se prive meurt?  J’aime bien me rappeler ceci lorsque je rencontre des situations difficiles, empreintes de frustrations, de négativité et d’anxiété parce qu’en choisissant de ne pas nourrir une situation « X », je m’évite beaucoup de souffrances.

Le livre du Secret et plusieurs autres auteurs et penseurs parlent des intentions sur lesquelles nous décidons de poser notre attention et de mettre nos efforts. Ils suggèrent que plus on se force à guider nos pensées et nos actions positivement, plus c’est ce qui se manifestera dans nos vies. Deepak Chopra parle de la Loi karmique ou de cause à effet. Cela dit, à l’inverse, le temps que nous passons et les efforts que nous mettons à ruminer des émotions négatives, amène davantage d’anxiété et de mauvais stress dans notre vie et peut parfois même aller jusqu’à se matérialiser par des maux physiques.

Une autre manière de voir les émotions et les situations négatives qui semblent se perpétuer, est celle d’un vieux disque (ou un 45-tour) dont les rainures sont endommagées et où l’aiguille reste prise ou saute et reviens : le samsara. Combien de fois vous êtes-vous rendu compte que vous viviez encore une fois une situation semblable à celle que vous vous étiez juré de ne jamais revivre? Mais ça va, ce n’est pas la fin du monde, maintenant vous observer et vous remarquer. Demain, vous commencerez à mettre les blocs en place qui vous permettrons de franchir cette étape et de ne plus y revenir. :)

Alors dans l’esprit de la conversation d’avant-hier de « dire non », je vous invites à « dire oui » aux belles choses, aux belles personnes, aux éléments positifs de votre vie et d’y amener votre attention indéfectible. Et lorsque vous vous attrapez à broyer du noir, observer un moment ce qui se passe en-dedans de vous, voyez où vos émotions se mettent en boule et combien de pression sur le système digestif, sur le cou, les épaules cela peut nous causer, puis, changer de poste! C’est un exercice, et plus on le mets en pratique, plus ça deviendra facile et automatique. Faites-vous confiance!

Namaste.

Cheminer vers son plein potentiel

Facile à dire (écrire), pas facile à faire! C’est vrai, vous avez bien raison, pas toujours facile de suivre le chemin qu’on se trace, un chemin qui est souvent très sinueux, croche et parsemé d’embûches. Vous vous êtes peut être déjà arrêter aussi en vous disant : « si seulement je pouvais retourner en arrière, je ne prendrais pas cette décision ou je ne ferais pas cela de la même façon ». La difficulté et la beauté de grandir est cependant emplie de ces obstacles et de ces défis car ce sont ceux-ci qui nous amène à évoluer – vous n’auriez pas pu prendre une autre décision à ce moment de votre vie parce que vous n’aviez pas compris certaines choses… c’est rude comme réalité un lundi matin n’est-ce pas? Alors comment avancer et prendre des décisions aujourd’hui que nous ne regretterons pas demain?

Résultats de recherche d'images pour « winding path »

Je ne pense pas qu’il soit possible de prendre la meilleure décision (paroles et gestes) que ce soit. Chaque situation, chaque instant et chaque personne étant différents à ce moment précis dans leur vie, dans leur histoire, il n’est pas de notre ressort de juger la décision prise par d’autres. D’un autre côté, en choisissant de devenir maître des choix que nous faisons pour nous, nous devenons plus riches d’expériences et plus forts de confiance. Nous seul avons la responsabilité de faire les meilleurs choix pour nous par rapport à notre évolution, notre vie. Mais la question demeure, comment faire pour s’assurer de prendre les meilleures décisions qu’elles aient une incidence positive ou négative? Je souhaite donc partager avec vous quelques trucs des enseignements que j’ai retiré de nombreuses lectures, rencontres et expériences et qui, je l’espère, vous permettrons d’être plus satisfaits et heureux dans vos vies devant les multiples défis.

Prendre du recul : dans le feu de l’action il n’est pas toujours simple d’y voir clair. Les émotions, l’anxiété, la peur, l’ambition, et j’en passe peuvent venir brouiller notre regard envers une situation. Soudain, on ne voit plus rien ou on ne voit que ça. Il faut en reconnaître les signes, se rendre compte de la manière dont nous agissons puis prendre un moment voir plusieurs jours afin de digérer le tout et de faire un choix.

Se respecter et respecter les autres : comprendre que la décision que l’on prend d’agir ou de parler d’une manière ou d’une autre aura une incidence sur soi mais également sur les autres qui nous entoure, de près et de loin. Posez-vous donc la question à savoir si en agissant ainsi vous le faite dans le respect de vos valeurs et de celle des autres.

Do no harm : dans la même veine que le respect, est-ce que vos actions poseront préjudice à autrui? Vos gestes, vos paroles, causeront-ils du tort aux autres? Au plus profond de votre être, la décision que vous prenez vous fera-t-elle du mal émotionnellement, physiquement et psychologiquement? Agissez-vous sur un coup de tête?

L’apprentissage : on le sait tous, on le refait souvent… prenons le temps de réfléchir à nos actes en bâtissant sur nos expériences passées non pas celles contrôlées par la peur mais bien celles qui nous ont permis de fleurir davantage et de devenir la merveilleuse personne que nous sommes, que vous êtes J

Avec amour : oh le gros mot, difficile à dire, à vivre, à partager, celui qui nous fait trembler et vibrer à la fois, pleurer de peine et pleurer de joie… prenez vos décisions d’un point de vue d’amour envers soi et envers les autres. Posez vous la question si vous agissez et parlez d’un pied de guerre, si votre intention est de blesser ou de piquer pour provoquer une réaction; il peut-être mieux d’attendre un peu, non?

Avez-vous d’autres suggestions à nous faire? Quels sont vos trucs afin de prendre les meilleures décisions dans vos vies? Partagez-les avec nous!

En terminant, j’aimerais partager avec vous une idée rencontré dans mes lectures et que j’ai trouvé simple mais intéressante : Lorsqu’on dit non, à quelqu’un, à une situation, à une activité, on crée davantage d’espace dans nos vies pour ce que l’on veut vraiment. Le « dire non » prends désormais une connotation positive en respect de soi.

Bon lundi, bon cheminement.

Communiquer ses besoins

Quelques jours déjà depuis avoir émis nos intentions, nos souhaits, nos résolutions pour la Nouvelle Année. Avez-vous réussie à les respecter jusqu’à maintenant? Peut-être avez-vous de besoin d’un petit coup de pouce? Alors pourquoi ne pas le demander.

Comme dans toutes relations interpersonnelles, d’amitiés ou amoureuses, on ne peut pas s’attendre à ce que l’autre devine ce que nous avons en tête; cela mène qu’à des frustrations et à des anxiétés qui peuvent franchement être évitées. Cela dit, dans l’atteinte des buts personnels et des objectifs de mieux-être que nous nous sommes fixés, pourquoi ne pas communiquer nos besoins et demander de l’aide.

Il s’agit d’une étape parfois très difficile où l’Ego est confronté parce que nous avouons aux autres (et à nous-même) que nous ne pouvons pas le faire tout seul, que nous avons de besoin d’aide, de support moral, de compréhension dans notre cheminement personnnel. À l’approche de cette étape il est possible de se sentir hésitant par peur d’être perçu comme faible et vulnérable – Pssstt! c’est l’Ego qui vous parle! Mais en mettant le pied plus loin devant, en faisant confiance, en s’ouvrant aux autres, on devient plus forts parce que tout d’un coup, nous sentons la main de quelqu’un se tendre vers nous ou nous donner le petit élan additionnel nécessaire qui nous propulsera vers l’avant. Tout d’un coup, nous ne sommes plus seul.

Alors allez-y! Essayez, dites-le à vos amis, vos parents, vos enfants, vos conjoints, vos frères et soeur : “j’ai de besoin d’aide, peux-tu m’aider s’il-te-plaît?” et prennez la route guidé par vos intentions.

Bonne Année :)

 

 

Votre mantra pour 2017

Quel sera votre mantra pour 2017? Quelle est l’intention que vous souhaitez voir s’élever davantage dans votre vie? Qu’est-ce qui vous arrête, vous ralenti, vous empêche d’être la meilleure personne que vous puissiez être?

En cette Nouvelle Année qui approche, nous sommes souvent porté à faire des voeux, prendre des résolutions, écrire la liste de ce que nous avons aimé dans l’année passée et ce que nous nous souhaitons pour la prochaine. Je pense que ce sont tous de belles pratiques, mais je désire aujourd’hui vous en proposer une nouvelle.

Ce matin je vous propose d’émettre une intention pour l’année à venir, de choisir un aspect de votre vie envers lequel vous concentrerez vos énergies et vos efforts afin de vous améliorer et de grandir. Si vous êtes en mesure de le faire, choisissez un mot, un seul qui englobe ces défis. Par exemple, la patience (qui n’est pas le mien mais qui je sais pourrait aussi très bien l’être!). Venez ensuite développer ce cadeau que vous venez de vous faire en écrivant ou en pensant au présent et en effectuant un 360.

La patience. Je suis patiente envers moi-même et je me donne le temps et les outils pour arriver à mon but de mise en forme, de cheminement professionnel, etc. c’est à vous de le déterminer. Je suis patiente avec mes enfants en comprennant qu’eux aussi ils apprennent. Je suis patiente en voiture et prend mon temps pour me rendre à destination. Je suis patiente au travail avec mes collègues ou avec les tâches à accomplir parce que je ne les contrôle pas. Et ainsi de suite.

Finalement, si vous en avez le goût, vous pouvez pousser l’exercice plus loin et vous demander quels résultats réels cette nouvelle attitude vous amènera afin de lier l’intangible avec le tangible. Par exemple, si nous reprennons l’intention de la patience, de mettre en pratique ce cadeau augmentera ma capacité à faire confiance aux autres et à déléguer puis il réduira l’anxiété et le besoin de contrôler.

Je vous souhaite à tous et à toutes une Nouvelle Année 2017 en santé, remplie de belles surprises, de bonheur, de rêves et de paix. Que vous puissiez tous cheminer vers l’atteinte de votre plein potentiel.

Namaste

 

Comfort in the red light

Strange title, I agree! But finding comfort in the red light is exactly what I intend on sharing with you today.

Isn’t it frustrating when you need to get somewhere and you seem to hit all red lights? As you are driving there you are following this “under-the-speed-limit” driver, and once you do finally get there, there’s a major line-up. On top of it all, you’ll be late for your meeting at work or to pick-up the kids from day care, when all of a sudden it happens – SMASH!!!! Right in front of you, 2 or 3 cars ahead, huge accident… and if you had had your way, it would have been you and your car involved too.

But, finding comfort in the red light is not only about slowing down, it is also about becoming conscious of our surroundings, enjoying the process. What is there to enjoy being stuck at a red light you might ask? In my case, it means I can have a few extra sips of coffee or not get “there” until the amazing song playing on the radio is over. Oh! I also can find my pen to add items to my grocery list or simply look outside at the view.

So this is a gentle reminder that things (people and dogs too!) that slow you down may in fact be trying to help you enjoy the simplicity and the suttle moments of life.

“Happiness is not a station you arrive at, but a manner of traveling.” ~ Margaret Lee Runbeck

Enjoy it! ;)

Previous Older Entries

%d bloggers like this: