Pelures d’oignons

La vie nous apprend dès notre jeune âge à agir de telle manière, à parler et même à penser de telle ou telle façon. Tranquillement, nous ajoutons des couches perceptuelles à notre existence parce que c’est ce qui nous est demandé. À l’adolescence, nous éprouvons un grand besoin de battre contre cette conformité, ou de se fondre dans cette masse pour être le plus invisible et imperceptible soit-il. À l’âge adulte, beaucoup poursuivrons ce chemin dicté par la “normalité” sans jamais se poser de question.

Photo de Vero Yoga.

En mode contemplatif à Ubud, Bali        Leggings de Inner Fire

Aujourd’hui je vous pose une question : qui êtes-vous? Qui êtes-vous sous les rôles et les responsabilités qui vous ont été assigné ou que vous vous êtes vous-mêmes imposés? Et vous me répondrez “je suis…”. So Hum : je suis ceci, I am that. Lorsqu’on retire ces épaisseurs qui nous encombre, ces masques derrière lesquels nous nous cachons, qu’est-ce qu’on y retrouve? La vérité et la simplicité du moment présent.

Alors, tout comme lorsqu’on s’affaire à retirer les pelures d’un oignon, je vous invite à tranquillement descendre au fond de vous-même pour revenir à l’essentiel : vous. Je suis ici, présente dans ce monde, dans cet environnement, de réellement prendre conscience de ce qui vous entoure. Et à chaque pelure qui sera retiré, il est possible d’en pleurer.

Cependant, c’est en retirant chacune d’elle, une à la fois, sans aller trop vite, qu’on se permet un temps d’arrêt nécessaire pour trouver ces petites choses qui c’étaient cachées et ancrées en-dedans de nous sous ces couches. Vous verrez, vous vous sentirez plus légers :)

Permettez-vous ce moment de réflexion. Assoyez-vous confortablement, paume des mains vers le ciel et avec de grandes respirations, répétez « Je suis ici », doucement, en remarquant ce qui se passe dans votre corps, où vous êtes tendus. Remarquez le va et viens de la respiration comme celui des vagues de l’océan. Avec chaque inspiration « So » et chaque expiration « Hum ». Je suis ceci, je suis ici.

Visualisez votre interconnexion avec tout ce qui vous entoure et l’expansion de vos poumons et de votre cage thoracique. Respirez. Laissez de côté les rôles et les masques, prenez ce moment pour vous. Ressentez l’enracinement de votre corps à la terre, la liberté de l’air qui entre et sort tranquillement. Vous êtes ici, présents, en pleine expérience de votre humanité. Laissez aller ce qui ne vous sert plus. Cessez de retenir et de vouloir contrôler. Acceptez votre existence et ouvrez les bras à votre vie, à votre expérience. Façonnez votre aventure.

Namaste.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: