La musique et les émotions

De chaque côté de l’autoroute où nous roulons les pâturages des fermes, alourdis par la neige et le vent, s’étendent à perte de vue. Ça et là nous pouvons y reconnaître les vestiges des champs de maïs de l’an dernier, le temps de la dernière moisson déjà si lointain.

Nous sommes en février et le paysage est tout de gris, de blanc et de brun : une mélancolie hivernale. À la radio, la voix de notre hôte est familière et rassurante, elle nous enveloppe dans une sorte de transe. Soudain, une voix splendide attire notre attention, nous projetant dans un tourbillon d’émotions. Des frissons saisissent ma colonne vertébrale et irradient jusqu’à la base de ma tête. Elle chante d’une voix sublime, des paroles d’un poème oublié.

Toute mon attention et tous mes sens absorbent la beauté de cette musique. Accompagné par un orchestre de chambre, la bassiste-chanteuse nous entraîne dans sa mélodie envoûtante. Elle ne manque aucun accord et la musique est parfois si diffuse qu’on en croirait une prestation a capela. Je suis émue, j’ai les larmes aux yeux. Je respire à plein poumons, tranquillement, inspirant la plénitude de chaque note.

Gagnante du prix pour la meilleure nouvelle artiste de l’année? je crois aussi, oui. Merci Esperanza.

(Poème de William Blake intitulée “Little Fly” adapté par Esperanza Spalding http://www.esperanzaspalding.com/cms/)

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: